Il est simple le bonheur

Il y a de nombreuses façons de penser, philosopher sur le bonheur.

 

Et il y a aussi une autre expérience qui  passe par l'écoute du corps et les messages des perceptions corporelles.

La quête du bonheur n'est pas ici une recherche dans le plan matériel, mais une participation

entière de l'esprit et du corps. Cet exemple est illustré dans cette relaxation.

Voici le développement de votre relaxation-visualisation.

  • Convoquer ou inviter le bonheur : en l'imaginant sous la forme d'un papillon tropical aux ailes bleu-indigo. Ce papillon arrive à vous par la fenêtre et vous le regardez voleter.
  • Apprivoiser le bonheur :  ici le papillon-bonheur s'apprivoise à une condition : il s'approche de votre front, si votre mental est au repos. Après quelques allez-retour, il va s'y poser délicatement.
  • Accueillir le bonheur : plus votre esprit se relâche, plus le papillon ouvre ses ailes et se met au repos. Il s'installe et vous vous remplissez de son repos bleuté.
  • La qualité et l'instant du bonheur sont éphémères : le papillon repart, il reviendra... mais cet aller-retour m'a appris à rester simple et à apprivoiser le bonheur comme un état intérieur.


Bonnes découvertes ! A pratique assis en tailleur de préférence. C'est une forme de pratique dans le méditation.

 

>>> Vivre yoga.
©morand pascale

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0