"Mon petit doigt m'a dit": un blog consacré au développement personnel !


Et si la psychologie du Tao était tout simplement une certaine philosophie de vie ?
Ce blog aborde la psychologie et le développement personnel avec simplicité et pragmatisme, il peut vous inviter, si vous le souhaitez,  à trouver des réponses efficaces permettant de mettre un lien entre  la décision et l'action
Se sentir acteur de sa vie, quelle belle image de la liberté !
Quelques repères sur l'animation du blog...
  • " Mon petit doigt m'a dit". Le petit doigt est celui de l'intuition,  qui nous permet de trouver des réponses enfouies ou masquées par  nos difficultés et surtout le filtre de nos motions. " TOUT EST EN VOUS "
  • Dans les faits, les ressources de notre personnalité sont infinies. Alors, comment aller les convoquer, les dynamiser et les réveiller ? Voici le projet de ce blog que je vous invite à découvrir comme un JARDIN INTÉRIEUR.
  • Enfin, les ressources de la pensée humaine sont bien connues,  celles  du lâcher-prise, ou de la relaxation, ou de la méditation, un peu moins. Alors suivez-moi au fil de ces posts et laissez-vous accompagner quelques instants par leurs respirations. Vous ne serez pas déçus !
  • Enfin, si vous êtes attirés par les philosophies occidentales, vous pourrez découvrir dans les sujets abordés la réalité d'une psychologie du Tao.
  • Bonnes lectures ! Pascale Morand, Relaxologue et thérapeute.

 

JARDINS INTÉRIEURS
JARDINS INTÉRIEURS




Les derniers posts publiés sont regroupés ci-dessous.
Les derniers posts publiés sont regroupés ci-dessous.

L'art de la patience

Quelques visages de la Patience .

Cette petite vertu possède un grand cœur et, à elle seule, respire l'essence de la pensée taoïste . Voici quelques bénéfices vertueux de la patience.

  • Dans les relations humaines elle permet :

D’attendre le moment opportun. D'augmenter le niveau d’écoute de l’autre.

De réaliser, pour soi et en soi, que le rythme ou le besoin de l’autre "n’est pas le mien".

L’attitude patiente a un effet reposant aussi pour l’autre.

  • Lors  des résolutions de problèmes :

L’attente peut permettre de faire émerger une vérité, une justice. Elle convoque une certaine douceur dans les comportements.
Elle apprend à gérer les moments de doute. A faire des choix ou mettre des priorités autrement et à  ne pas aller trop vite.

Elle n'a pas  d’effet magique non plus !  Elle favorise l'expérience du détachement et l'attente anxieuse se réduit pour aller vers un résultat souvent plus modeste, mais plus essentiel.

L'impatience bloque l'énergie et ralentit le parcours de résolution, elle rétrécit aussi le champ des possibles.  Nous l'avons tous testé.

  • D'une manière morale ou psychologique :

Grâce à l'attente, la valeur du temps présente une valeur positive : avec la patience il est possible de fructifier.

Elle permet de retrouver le contact avec le mécanisme de succès et qui est souvent gâché par la précipitation ou le volontarisme.
La perception du temps qui passe,  prend une saveur nouvelle. Nous pouvons nous rappeler que le temps "perçu" est subjectif : le lent, le rapide au regard de toute une vie.... qu'est-ce que cela signifie !

La bonne fée de la patience nous permet de relativiser notre histoire et d'aller à l'essentiel vers d'autres chemins.

De faire les choix du cœur à défaut d'autres choix plus matériels. En fait, elle est très efficace, car elle apporte une fluidité !

" Tout vient en temps voulu ! "

0 commentaires

Vivre avec authenticité.

Savoir se ressourcer aux bons petits cadeaux de la vie.

Voici quelques expériences simples, bien utiles à certains moments de la vie ! C'est ici l'histoire du verre " à moitié vide ou à moitié plein".


    •    Ecrire ( l'acte d'écrire est un geste corporel conscient efficace et oublié ) et noter chaque semaine toutes les situations, les plus petites soient-elles, où vous avez obtenu une fluidité, des "retours" agréables", une sensation de satisfaction à l'issue d'un effort, d'une rencontre.

  • Ajouter aussi les décisions pour rompre votre routine, un moment de partage en direct ( pas en virtuel, par écran),
  • La décision d'une lecture ou activité culturelle qui éveille des émotions d'ouverture etc.

Vous aurez ainsi la possibilité d'évaluer la place de l'harmonie dans vos journées et de remettre la balance en équilibre du point du vue de tout ce qui fonctionne AUSSI correctement dans votre vie ou dans le monde.

Il est fructueux de porter attention à la qualité de nos actes, vécus et de les déguster comme une alimentation intérieure.

Manger bio, c'est intéressant ! Cultiver des pensées "bio", sans addictifs toxiques, c'est un sacré challenge aussi !

0 commentaires

Observer vos comportements et vos attachements.

Libérer les chaînes de certaines relations épuisantes.

 

Je vais vous inviter à réfléchir sur l'impact du besoin d'approbation dans notre vie : le vôtre et celui des autres.
Vous pourrez ainsi expérimenter le lien avec l'expérience du détachement, recherché dans la pratique de le méditation,  et analyser de vos comportements automatiques en société.
    •    Vous concernant : prenez l'habitude de rester plus silencieux dans certaines situations :  vous exposer en parlant de vous,  vouloir avoir raison. Si vous conseillez les autres, ne pas se sentir  blessé, si "je "ne suis pas écouté-e.
    •    Dans les interactions relationnelles, observez ceci :  prenez du recul vis à vis des personnes qui se plaignent souvent...  Et rapprochez-vous de celles qui sont plus réservées et qui ont certainement des choses importantes à dire. Essayer, d'une manière générale, de ne pas vous sentir obligé-e de donner votre avis...
Un petite phrase que illustrerait cela
    •    "Laisser retomber la poussière... mais pour cela, le mieux serait de ne pas la soulever..."

0 commentaires

Pratiquer seul la méditation.

Quelques conseils pour apprendre à pratiquer la méditation à la maison.

Voici quelques clés pour instaurer un moment de rituel à la maison. Le rituel est important, car il
indique la démarche d'un gestion conscient pour soi. Quelques pistes.
    •    Mettre en place un rituel, une bougie, un lieu ou l'assise sera naturelle en sécurité.
    •    Vérifier l'aisance corporelle ( tenue souple et propre).
    •    Trouver en douceur la verticalité. Relâcher les épaules et les mâchoires.
    •    Ecoute des sons du plus loin au plus près, puis observer le son de l'air dans les narines.
    •    Observer le son de l'air, le débit de celui-ci dans chaque narine.
    •    Puis, approfondir par le ressenti suivant : la  pointe du nez est comme une troisième narine : inspirer et expirer par cette "narine régulièrement en goûtant l'air. .
Laisser cette sensation se vivre avec attention. Revenir en douceur et rester au calme une dizaine de minutes sans précipitation.

0 commentaires

Apprendre à observer le flux de vos pensées.

C'est à l'image de la complexité humaine : simple et complexe.

Afin d'éviter toute forme de découragement, lorsque l'on apprend à se détendre, gardez à l'esprit ces quelques paramètres.
    •    Les pensées parasites ne peuvent s'arrêter immédiatement. Je respecte.
    •    Le flux des pensées est une rivière, vous êtes assis au bord de cette rivière et vous regardez passer le flux de l'eau.
    •    La détente frontale : laisser bouger un essuie-glace imaginaire sur le front.
    •    Inspire : j'inspire le calme en moi, expire : je garde le calme en moi.
    •    Détente de tous les muscles des épaules, cou et visage.
    •    Terminer par une respiration douce et silencieuse.
Retrouver ces mobilisations conscientes par des petits flashs dans la journée : il est préférables
de privilégier la QUALITÉ plus que la quantité !
    •    Si vous arrivez à être constant, bravo ! Vous habitez déjà vos pensées autrement, avec conscience :-)
Lire la suite