"Mon petit doigt m'a dit": un blog consacré au développement personnel !



Coucou ! Les derniers posts publiés sont regroupés ci-dessous. P@scale :-)
Coucou ! Les derniers posts publiés sont regroupés ci-dessous. P@scale :-)

Se donner le droit d'avancer.

Se sentir victime ou prisonnier d'une situation relationnelle, conjugale, professionnelle, médicale nous savons bien le vivre ! Comment générer de l'ouverture, de la créativité lorsque nous sommes dans ces épreuves.

 

Si nous souhaitons nous sentir libre ou autonome, il est important de savoir aussi "nous donner le droit d'avancer" et pour cela l'Autre, derrière lequel nous savons nous réfugier pour justifier l'origine de nos inhibitions, a le beau rôle !

Restons pragmatique : à quoi bon attribuer à une situation ou personne extérieure l'origine de nos blocages ?

 

Il est impossible de changer, modifier l'autre. Par compte, chacun est libre d'avancer sur sa voie.

La loi de l'attraction, très présente aussi dans les interactions humaines, vous apportera toujours de situations en lien

avec notre vulnérabilité intérieure. Si une situations toxique, dérangeante m'affecte, c'est parce que je suis fragile sur un certain point dont je n'ai pas conscience... pour l'instant.

 

Vivre d'une manière plus adulte la relation, c'est se donner le droit d'avancer, de franchir le pas... une forme d'audace de se sentir autonome moralement et émotionnellement. "Je me donne le droit", cela signifie qu'il n'y a que moi qui puisse décider de cette autorisation intérieure. Quel beau challenge de liberté, n'est-ce pas ?

C'est une voie de recherche en thérapie très fructueuse, à travers laquelle on obtient des résultats palpables rapidement !

 


0 commentaires

Connaître ses racines et les aimer.

La vie peut apparaître comme un combat. Comment reprendre des forces dans des moments de doute.

Nos racines, nous en avons tous, sont la source de certains de nos déboires (c'est ici la tâche régulière du travail de thérapie), mais elles ne sont pas uniquement opaques.

Il est plus facile d'avancer lorsque l'on connaît ses origines, c'est un fait. Il est tout aussi important de n'en pas oublier les points forts et les ressources, qu'elles soient humaines, culturelles, spirituelles, environnementales.

Quelques exemples où le passé est et peut rester  une ressource fiable.

  • Avoir vécu à la campagne, avoir pu bénéficier d'une vie assez stable : sans trop déménager.
  • Avoir réussi à définir une personne référente, un mentor pour accompagner notre chemin, nous identifier à une image de force. Cette personne venant se substituer naturellement à ce que la famille, les parents ne peuvent apporter.
  • L'importance des valeurs transmises : des cadres, des rigidités nécessaires pour situer le bien et le mal. Pour nous permettre aussi de bouleverser notre précieux Surmoi  à l'adolescence... plutôt qu'à 40 ans...ou plus...
  • L'importance de notre regard porté sur les épreuves, de sortir de la victimisation à outrance. Ces étapes de vie sont des moyens de progression personnelle et non des gouffres.
  • S'aimer et aimer tout ce que la vie nous offre : le lumineux, comme l'opaque.

Au cœur de décisions majeures, nous pouvons compter sur nos racines, la force de nos origines est toujours là, il suffit de s'y réfugier et de décider aussi de ne plus se sentir abattu par le passé : chaque épreuve apporte des réponses et ouvre à des solutions multiples lorsqu'elle est travaillée en ce sens !

 

"Aimer ses racines et ses origines, c'est regarder loin devant soi ". Texte chanson - Grand corps malade/Idir.

 


Vivre avec audace et simplicité

Sortir de la routine, une aventure à porter de mains.

 

Lorsqu'il y a de la tristesse dans la vie, des pensées routinières qui reformulent un contenu au disque rayé, c'est peut-être le moment de passer à l'action !

L'audace n'est pas une force "carnassière", elle peut aussi être guidée par de la douceur, qui lui confère, elle, un sentiment de sécurité. En fait, c'est souvent cette conception erronée de l'audace qui empêche la réalisation de projets.

L'audace et la simplicité sont un peu comme le yin et le yang dans notre manière de guider notre vie.

 

Vivre l’expérience de l'audace  en l'associant à la simplicité, c’est une voie agréable, une forme de bonheur. Jouer sa vie avec justesse, sans faire de fausses notes. C’est une porte qui s’ouvre vers la jeunesse intérieure....une bonne manière de ne pas avoir le sentiment de subir  l’avenir !    


Vivre avec audace et simplicité, c’est  se prendre en mains à la fois avec générosité et douceur.

Nous travaillons actuellement sur ces sujets de réflexions.

Si vous souhaitez rejoindre ce sujet de réflexion en coaching, contactez-moi :-)

 


0 commentaires

Observer vos comportements et vos attachements.

Libérer les chaînes de certaines relations épuisantes.

 

Je vais vous inviter à réfléchir sur l'impact du besoin d'approbation dans notre vie : le vôtre et celui des autres.
Vous pourrez ainsi expérimenter le lien avec l'expérience du détachement, recherché dans la pratique de le méditation,  et analyser de vos comportements automatiques en société.
    •    Vous concernant : prenez l'habitude de rester plus silencieux dans certaines situations :  vous exposer en parlant de vous,  vouloir avoir raison. Si vous conseillez les autres, ne pas se sentir  blessé, si "je "ne suis pas écouté-e.
    •    Dans les interactions relationnelles, observez ceci :  prenez du recul vis à vis des personnes qui se plaignent souvent...  Et rapprochez-vous de celles qui sont plus réservées et qui ont certainement des choses importantes à dire. Essayer, d'une manière générale, de ne pas vous sentir obligé-e de donner votre avis...
Un petite phrase que illustrerait cela
    •    "Laisser retomber la poussière... mais pour cela, le mieux serait de ne pas la soulever..."


0 commentaires