Les limites du besoin de considération.

Le  besoin de considération ne rend pas libre, pourquoi ?

Il prend naissance à l’adolescence. Il assimile toutes les étapes de la construction de l'identité. Il est une porte

ouverte vers la vie de l'Adulte responsable et acteur de sa vie.
S'il n'est pas "assimilé", il se prolonge dans notre vie adulte responsable avec quelques difficultés par rapport

à la réalité de la vie.
1- Besoin impérieux de se sentir à la hauteur, refus des situations d’échecs.
2 - Rébellion vis à vis de l’autorité. Aime diriger sans demander.
3 - Sensible à la flatterie : déstabilisé si pas de reconnaissance (dépendance relationnelle).
4 - Emotion dominante : la colère. Comportement intellectuel : manque d’objectivité.
5 - N’assume pas les conséquences des transgressions.

Les caractéristiques comportementales du besoin de considération, lorsqu'il devient un réel moteur constructif pour la personnalité sont :
1- Capacité à réfléchir avant de décider et à assumer ses erreurs. 
2- Vivre avec modestie en étant à sa place, sans se mettre en avant ou avoir besoin de prouver que. Vie efficace, sans faire de bruit ou déstabiliser l’autre pour avancer.
3 - Permet de développer une relation d’autonomie affective et mature. Suppression de la susceptibilité.
4 - Capable d’être en colère aux moments opportuns et à rester serein, calme et en observateur dans les conflits. 
5 - Se sentir responsable et serein dans ce qui est entrepris.

Écrire commentaire

Commentaires : 0