Clarifier les vrais et les faux problèmes.

Prenez peut-être le temps de considérer d‘une façon créative votre inconfort. Le fait que vous ne soyez plus en harmonie avec ce qui vous entoure est peut-être le signe que vous n’allez pas si mal que cela ! Ce point de vue  vous étonnera certainement ! Affirmez profondément en vous que dans ce cas ce n’est pas vous qui êtes “à côté”, mais que votre mental vous joue des tours. Écrivez le contenu de vos préoccupations sur des papiers indépendants, puis glissez-les dans une enveloppe. Reprenez leur lecture 48 h après et déchirez ceux qui ne sont plus importants.
Qu’avez-vous expérimenté avec cet exercice ? Il est facile de prendre de la distance. Plus vous êtes capable de le réaliser pour vos tracas quotidiens, plus vous vous sentirez armé lors d’une vraie difficulté. Car votre cerveau ne sera pas épuisé, ni encombré.

Écrire commentaire

Commentaires : 0