Apprendre à réduire son seuil de susceptibilité.

Prendre du recul par rapport à ses défauts, car ils sont là pour nous faire progresser.

 

Il est important de ne pas tout prendre “pour soi”. Par exemple, lorsqu’une discordance apparaît à votre travail. Prenez du recul, ne prenez pas tout à cœur. Nous sommes des êtres humains, en perpétuelle évolution, comme la société. Je m’adapte à mon rythme, m’adapter n’est pas synonyme d’anéantissement. Conjointement, je développe une vie sociale, culturelle, intime, sportive, amicale riche pour m’apporter un équilibre de vie. Surtout si je travaille dans les relations humaines.
Je reste modeste, même si je fais bien mon travail. Personne n’est irremplaçable! Même moi. En donnant de nouvelles frontières à mon égo, je me préserve de cultiver beaucoup de ressentiment, autant de pensées parasites, qui ne me décrocheront pas de la réalité.

Écrire commentaire

Commentaires : 0