Soigner son âme. Jacques Vigne.


A l’heure où les approches cognitives (neurosciences) attirent, ce document peut apporter un espace de pondération sur ce qui touche  à l’utilisation de la pratique de la relaxation ou de la méditation.
La recherche des ressources de la méditation se situe hors champ de la performance. Le contenu de l’acte méditant est sans objet et dépouillé de toute recherche d’efficacité mentale.

Ce livre apporte des liens entre les connaissances de la psychologie contemporaine et celles des sagesses traditionnelles de l’Orient. Ces dernières offrent une autre vision sur la pratique intérieure : comment et pourquoi habiter son espace intérieur.

Mieux se connaître, c’est bien, mais pas à n’importe quel prix.

A découvrir aussi le précieux livre de Dennys Boyes. Evolution intérieure et problèmes psychologiques. Il aborde les troubles psychologiques rencontrés lors de pratique erronée de la relaxation ou méditation (d’une manière autodidacte ou dans les approches trop ésotériques).

En somme :  si vous vous inscrivez dans une démarche trop intellectuelle pour pratiquer la méditation ou une personne trop cérébrale, faites-vous accompagner, vous êtes probablement en train de passer à côté de l’essence même de la méditation. Votre repère :  elle doit être  inspiratrice de douceur, de légèreté et de dépouillement... un chemin de vie qui nécessite de la constance.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0